Nous sommes le mardi 7 février 2023 16h10

Syndicat Mixte du Bassin de l’Isle

La GEMAPI ou la Nature au service de l’Homme.
Le Syndicat s’est vu au 1er janvier 2019 transférer la compétence GEMAPI par ses membres (les
communautés de communes et d’agglomération).
Cette compétence devenue obligatoire inscrit un tournant dans la gestion des cours d’eau et milieux
humides. Elle démontre le besoin de gérer, préserver, restaurer et donc forcément protéger ces
milieux.
Les services rendus sont considérables et gratuits si les milieux naturels sont en bon état de
fonctionnement. Il coûte nettement moins cher de protéger ces milieux que de compenser la perte
des services qu’ils nous rendent.
Début 2019, le territoire du Syndicat s’est très nettement étendu par l’adhésion complète de
l’agglomération du Grand Périgueux et les communautés de communes Isle Loue Auvézère et
Terrassonnais Haut Périgord Noir. L’unité au sein du syndicat correspond à la notion de bassin versant
de l’Isle, il s’agit de la cohérence hydrographique. Cette notion de bassin versant est extrêmement
importante.
Les communes présentes à l’aval reçoivent les eaux de l’amont. Sans gestion ni réflexion commune les
interventions sont décousues voire contradictoires. La solidarité de bassin est une notion à prendre en
compte : préserver les zones humides à l’amont pour limiter les crues à l’aval.
Pour cette raison notamment, le syndicat a entamé des discussions avec l’ensemble des syndicats
gemapien présents sur le bassin versant et des communautés de communes ayant une portion de

territoire sur le bassin de l’Isle. Le bassin versant est très étendu entre les départements de la Haute-
Vienne, de la Corrèze, de Dordogne et de la Gironde.

Après une période de co-construction des outils de coopération, deux conventions d’Entente sur l’Isle
aval et l’Isle amont ont pu être signées respectivement en juin et septembre dernier.

Le syndicat et ses partenaires ont élaboré plusieurs Plans Pluriannuels de Gestion. Ces documents
nécessitent un temps conséquent car ils prennent en compte diverses demandes d’intervention : celles
des élus évidemment mais également les avis des partenaires et les besoins de restauration des
milieux.
Aussi, les services de l’Etat ont scindé le bassin de l’Isle en trois sous-bassins versants. Sur ceux de l’Isle
amont et médian le syndicat a obtenu dernièrement les Déclarations d’Intérêt Général. Ce sont des
arrêtés préfectoraux permettant au syndicat d’intervenir sur des terrains privés. Evidemment, les
propriétaires concernés seront globalement informés et associés aux actions menées. Chaque
propriétaire de parcelles de bords de ruisseaux, mares, zones humides, etc. peut revenir vers le
syndicat pour de plus amples renseignements.
Nous mènerons des interventions sur le terrain, toutefois, l’exercice de la compétence GEMAPI ne
remplace pas les droits et devoirs des propriétaires de cours d’eau, de zones humides, etc.
Les propriétaires riverains de cours d’eau notamment doivent contribuer au bon état écologique de
leur cours d’eau ; pour expliciter cette notion et porter appui techniquement et administrativement,
les propriétaires sont invités à entrer en contact avec le personnel du syndicat.
La préservation de notre patrimoine naturel est l’affaire de tous. Plus d’informations prochainement
sur les réseaux sociaux et sur notre site web !

Syndicat Mixte du Bassin de l’Isle
196 Route des Grands Champs
24400 SAINT LAURENT DES HOMMES
05-53-80-58-51